Ouvrage : Spécificité des Créatifs ?

La Créativité - MihalyQu’est-ce qui fait la spécificité d’un individu créatif ?
Y a-t-il un âge plus propice à la créativité ? Quelles conditions favorisent son éclosion ? Peut-on apprendre à devenir plus créatif ?
Poursuivant ses recherches, Mihaly Csikszentmihalyi se penche sur le processus créatif qu’il place au centre de cette « expérience optimale  » développée dans ses précédents livres Vivre et Mieux vivre. Au travers des témoignages de quatre-vingt-onze individus exceptionnels – écrivains, artistes en tout genre, scientifiques, chercheurs, politiques, acteurs ou chefs d’entreprise – suivis pendant cinq ans, le psychologue explore ici toutes les facettes, y compris les plus surprenantes, du processus créatif et nous donne les outils pour insuffler une étincelle créative jusque dans les champs les plus inattendus de notre vie quotidienne.

Mihaly Csikszentmihalyi décrit dans son livre le portrait robot du créatif et du … cyclothymique :
Il précise les traits de caractères qui distinguent les personnes créatives: « Si je devais désigner d’un mot ce qui les définit, ce serait celui de complexité. Ils présentent des tendances contradictoires et extrêmes – au lieu d’être des « individus », ce sont des « multitudes ».

En effet, la complexité l’expression de toutes les capacités présentes dans le répertoire humain, mais souvent atrophiés parce que l’un des pôles est considéré comme «positif» et l’autre «négatif».

Les individus créatifs vont d’un extrême à l’autre avec passion sans ressentir de conflit particulier (encadré). A noter qu’Aristote constatait la même chose : grâce la variabilité, l’inconstance et les avatars du mélancolique, il peut créer, devenir un génie.

Mihaly Csikszentmihalyi retient de ses entretiens que les créatifs sont remarquables par leur capacité à s’adapter à n’importe quelle situation et de faire tout ce qui est à portée de main pour atteindre leurs buts.

Les dix dimensions paradoxales de la personnalité créative (d’après les travaux de Goetzel et de Mihaly Csikszentmihalyi)

  1. Les individus créatifs ont un trop d’énergie physique, mais ont souvent besoin de tranquillité et de repos. Bonne dose d’énergie libidinale avec des phases de célibat spartiate.
  2. Les individus créatifs sont souvent intelligents et complètement naïfs. Il est sans doute difficile de faire un travail créatif avec un QI de moins de 120. Comme l’a remarqué Howard Gardner, une certaine immaturité tant affective que mentale, n’empêche pas de réaliser de grandes choses. Goethe disait que la naïveté était un attribut essentiel du génie.
  3. Mélange de fantaisie et de discipline / de responsabilité et d’irresponsabilité.
    (Accent mis sur la dialectique entre les aspects rationnels et les aspects irrationnels de leur activité, entre passion et discipline)
  4. Les individus créatifs passent alternativement de l’imagination et du fantasme à un sens pratique de la réalité dans le but de se détacher du présent sans se couper de la réalité. L’esprit doit rester concentré sur deux objectifs contradictoires : ne rien perdre du message susurré par l’inconscient et le couler en même temps dans une forme adéquate.
  5. Les individus créatifs semblent capables de passer de l’introversion à son opposé, l’extraversion. Les créatifs possèdent les deux dimensions, ce qui les rend en quelque sorte des sujets difficiles à cerner, parfois sauvages avec des étiquettes de jugement social souvent péjoratives.
  6. Les individus créatifs sont aussi remarquablement humbles et fiers en même temps
  7. Les individus créatifs associent dans leur esprit avec un bon dosage le masculin et le féminin, ils échappent jusqu’à un certain point aux stéréotypes – dans toutes les cultures, on demande aux hommes d’être masculin et de réprimer tous les aspects de leur tempérament qui pourrait passer pour « féminins ». Aux femmes, on demande le contraire.
  8. Rebelles et indépendants, mais avec un penchant assez fort pour les traditions ; ils doivent avoir auparavant assimilé des règles propres à un domaine culturel
  9. Passion et objectivité ; Ils sont assez passionnés pour leur travail ce qui ne les empêche pas de se monter extrêmement objectifs
  10. Sentiments de joie et de souffrance ; les créatifs possèdent une ouverture et une sensibilité extrêmes qui les exposent souvent à la souffrance mais aussi à des moments de grande joie.

Il conclut en déclarant que :

ces caractéristiques « contradictoires sont sans doute ce qui distingue le plus sûrement les individus créatifs » et que « ces contrastes se trouvent rarement réunis chez une même personne. Pourtant, sans l’un des deux pôles, on ne saurait reconnaître les idées nouvelles, et sans l’autre, celles-ci ne pourraient être développées assez complètement pour être acceptées ».

Source : http://cyclothymieetverite.blogspot.fr/2007/11/la-personnalit-crative-et-cyclothymique.html

, ,

  1. Poster un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s